Le programme urbain

Les villes du Canada sont des lieux vivants et éclectiques avec des établissements d’enseignement de classe mondiale, des scènes culturelles florissantes et des économies en plein essor. Cependant, elles sont aussi en première ligne pour faire face à la plupart des défis urgents du Canada tels que les inégalités, la pauvreté et l’accessibilité.

Charlie comprend que le succès économique à long terme du Canada est inextricablement lié au succès de nos centres urbains. Le Canada urbain a besoin d’un gouvernement fédéral sur lequel il peut compter afin de bâtir des villes accessibles et créatives avec des économies qui nous appartiennent.

Des villes accessibles

  • Le logement : un droit
    L’accès au logement et le parc locatif sont des défis importants auxquels plusieurs villes au Canada doivent faire face. Charlie a un plan ambitieux pour assurer que l’accès au logement devienne un droit, en travaillant avec les villes pour bâtir de nouveaux logements sociaux tout en favorisant les coopératives et la propriété collective.

  • Favoriser la mobilité dans nos villes avec du leadership en transport
    Les villes sont en mutation et en constante croissance. Il faut de la coordination et du leadership au niveau national afin d’améliorer l’accès au transport en commun et le transport interurbain. Des changements dans les habitudes de voyager d’un endroit à l’autre seront des éléments importants à notre réponse aux changements climatiques. En plus d'améliorer la mobilité des personnes handicapées ou de celles qui n’ont pas de véhicule personnel, le transport en commun est une question de justice.

  • Gérer une transition verte en partenariat avec les villes
    Les villes du Canada mèneront le passage vers du transport à faibles émissions en carbone. Les municipalités auront besoin de la collaboration et du leadership du gouvernement fédéral afin de faire les ambitieux efforts nécessaires pour revoir l'utilisation du territoire, son efficacité et le transport. En tant que chef du NPD et Premier ministre, Charlie travaillera avec les villes afin d’améliorer les normes pour des constructions écologiques, combattre l’étalement urbain et réduire nos émissions en GES.

  • Combattre la faim et l’insécurité alimentaire
    Trop de Canadiens et de Canadiennes comptent sur des banques alimentaires ou ont de la difficulté à joindre les deux bouts. Charlie travaillera de concert avec les villes et les provinces afin de créer des stratégies locales en matière de sécurité alimentaire pour assurer que tout le monde, et surtout les groupes vulnérables comme les enfants et les femmes enceintes, ait accès à une saine alimentation. Les stratégies seront axées sur la protection de l’environnement afin d’assurer l’accès à long terme à de l‘eau potable et à des aliments issues de productions locales en appuyant des projets agricoles favorisant les circuits courts et en combattant le phénomène des déserts alimentaires.

  • Faire de l’inclusion une priorité pour les néo-Canadiens et néo-Canadiennes
    Les organismes dévoués et les programmes offerts aux nouveaux arrivants au Canada font un travail essentiel en offrant notamment des cours de langues gratuits, de l’aide à l’emploi et bien d’autres services. Charlie s’assurera que le gouvernement fédéral les finance convenablement.

  • Mettre fin au sous-financement des services aux Autochtones en milieu urbain
    Il faut davantage d’appui aux Autochtones vivant dans les villes – en collaboration avec celles-ci, Charlie travaillera pour améliorer les centres d’amitié, s’assurera que les Autochtones bénéficient de nouveaux projets pour du logement et qu’ils aient un meilleur accès à l’enseignement postsecondaire et à de la formation.

  • L’accès pour les personnes handicapées : un droit
    Les personnes handicapées font face à de grands obstacles dans les espaces urbains actuels. En tant que Premier ministre, Charlie travaillera de près avec les villes pour les rendre plus accessibles et habitables pour les personnes handicapées.

Des villes créatives

  • La recherche scientifique et l’innovation: des priorités
    Les scientifiques et chercheurs canadiens dans tous les domaines font du travail reconnu mondialement mais les gouvernements conservateurs et libéraux veulent trop récolter les bénéfices économiques de leur travail. Un gouvernement du NPD mené par Charlie Angus mettra en œuvre les recommandations du rapport Naylor sur le financement de la recherche fondamentale et qui prône un virage vers un financement stable et prévisible. Le rapport propose une plus grande diversité des champs de recherches et mise sur les chercheurs en début de carrière en allouant de nouveaux fonds qui leurs seraient dédiés. Les supergrappes libérales qui favorisent quelques entreprises et des domaines spécifiques, n’est pas la bonne voie – nous devons appuyer nos jeunes chercheurs et la recherche fondamentale qui repoussent les frontières des connaissances.
  • Éliminer les obstacles à l’enseignement postsecondaire
    Les économies du savoir sont des économies de croissance, et elles ont besoin de travailleurs qualifiés. Nous devons préparer les Canadiens à l’économie de ce siècle en assurant que tout le monde ait accès à de l’enseignement postsecondaire en travaillant pour une entente globale en éducation avec les provinces qui éliminerait les frais de scolarité, assurerait un financement suffisant pour la recherche, établirait des normes au sujet des politiques institutionnelles sur la santé mentale et l’abus sexuel,  ce qui améliorerait les conditions de travail pour les étudiants, le personnel et les membres auxiliaires ou contractuels du corps professoral sur les campus. Entretemps, Charlie éliminerait les intérêts sur les prêts et rendrait le Programme d’aide au remboursement plus accessible, investirait de nouveau fonds dans le PAENP pour les étudiants Autochtones, assurerait un meilleur appui à la transition, augmenterait les limites d’aide hebdomadaire pour tous les étudiants, assurerait que les programmes fédéraux et provinciaux de formation et de recyclage sont mieux harmonisés.
  • Assurer l’accès au numérique
    L’accès à Internet haute vitesse et à la téléphonie sans fil est essentiel à l’économie et la vie d’aujourd’hui. Charlie travaillerait avec les villes et les provinces afin d’assurer que tout le monde ait accès à Internet à large bande et à une couverture cellulaire en réduisant les coûts et en améliorant l’accès dans les régions mal desservies. Il faut s’opposer aux monopoles des entreprises et favoriser les options prometteuses que proposent les services publics et les coopératives.

  • Combattre la précarité dans les secteurs des arts et de la culture
    Charlie était musicien et journaliste avant de devenir politicien – il comprend que les artistes canadiens ont besoin d’une plus grande stabilité de leurs revenus. Parmi une série de mesures, il présenterait une loi concernant les droits de revente des artistes visuels, des droits qui sont largement reconnus dans 69 autres pays et qui permettent aux artistes de recevoir des redevances sur la revente de leurs œuvres ainsi que l’étalement des impôts pour tous les artistes afin d’avoir des sources de revenus plus prévisible. Charlie travaillera aussi avec nos institutions culturelles afin de s’assurer que nos programmes en arts et nos investissements sont le plus efficace possible pour stimuler la créativité et aider les artistes à commercialiser leurs œuvres au Canada et à l’étranger.

Nos villes

  • Créer un national de développement de coopératives communautaire
    Depuis des décennies, le Canada rural bénéficie d’un programme de développement des collectivités qui a contribué aux efforts de développement des entreprises locales d’économie sociale. Il est temps d’élaborer un nouveau programme qui accorderait aux communautés urbaines les mêmes opportunités pour façonner leur destin économique en créant des entreprises communautaires qui répondent aux besoins et aux priorités de leurs milieux. Les sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) ont une longue histoire de création  d’emplois, de productivité et de croissance économique. Les entreprises qu’elles ont financées présentent d’excellents taux de succès. Une expérience prometteuse au Manitoba a démontré le potentiel de ce programme et ce concept pourrait être appliqué au Canada urbain. 
  • Assurer que les fonds publics créent de la richesse pour tous
    Trop souvent les communautés sont exclues des bénéfices du développement sur leur territoire. Charlie en ferait une condition essentielle à l’octroi de fonds fédéraux à des projets, avec un cadre législatif qui en favoriserait l’adoption par les villes et les provinces. Les communautés devraient pouvoir exiger des engagements pour du logement, des espaces verts, des centres de la petite enfance, des fiducies foncières communautaires, de l’éco-conception ou des incubateurs d’entreprises. Ces ententes sur les retombées locales ont fourni de la légitimité et une participation enthousiaste pour les promoteurs et des bénéfices sociaux importants pour les communautés.

  • Revoir la gouvernance municipale
    Le modèle de gouvernance municipal du 19ième siècle n’a pas été révisée depuis longtemps – mais le monde a changé. Les villes du Canada sont des villes mondiales. Il nous faut un nouveau partenariat entre le gouvernement national et les administrations locales, qui reflète ces changements. Charlie travaillerait avec les villes afin d’établir un nouveau cadre de gouvernance pour assurer que les villes aient plus directement leur mot à dire sur les politiques fédérales qui les touchent et que les politiques soient adoptées en tenant compte de leurs réalités.